MAIRIE DE LATOUILLE-LENTILLAC
MAIRIE DE LATOUILLE-LENTILLAC

La feuille de route de CAUVALDOR

Lors de la présentation des vœux, début janvier, le Président Gilles Liébus a rappelé la nouvelle construction de Cauvaldor : C’est depuis un an, 79 communes et près de 50 000 habitants avec un budget cumulé de presque 60 millions d’euros. Il est revenu sur la création du Schéma de Cohérence Territoriale  (SCOT) qui se traduit de manière opérationnelle par la mise en place du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal avec un volet Habitat (PLUI-H).

Ceci permettra de coordonner efficacement les politiques d’urbanisme et d’habitat sur le territoire, mais également l’environnement, la structuration de la communauté et son économie. L’objectif étant d’arriver à une augmentation de 5 500 habitants en 2030.

La création et gestion de Maisons de Services Au Public  (MSAP) seront favorisées.                    

Dans le domaine du sport, un programme de rénovation pluriannuelle de piscines et de gymnases a été acté en 2017. Les travaux de rénovation du centre aquatique de Gramat  vont débuter à l’automne 2018.

En matière culturelle, l’année 2017 a permis :                                                                                      

 

• La formation des responsables des écoles de musique pour une future mise en réseau.                                                       

 • L’adoption de la compétence culture et patrimoine.                                                                             

 • La création de l’agenda « Quiquoioù » (programmation trimestrielle des événements culturels).                                    

• Le rééquilibrage géographique de l’offre culturelle.

Dans le volet tourisme, il faut se féliciter que Rocamadour et  la Vallée de la Dordogne aient été retenus parmi les 17 Grands Sites Occitanie. C’est une vitrine fortement attractive en termes d’image  et de fréquentation touristique.                                                                         

  La politique de revitalisation des centres bourg (étudiée sur Souillac) doit se poursuivre et s’élargir.                  

En matière de développement, la création de l’agence Cauvaldor Expansion doit conduire à développer les concepts  économiques et touristiques et accompagner les entreprises locales.                                           

Le président conclut sa présentation en mettant en avant les atouts dont se dote la Communauté.                    

- "Il appartient à nous tous de poursuivre cet effort collectif pour faire de Cauvaldor un territoire conquérant,  contribuant à un développement équitable et équilibré".

 

Les engagements de Cauvaldor

  • Une avancée sociale

 

La signature de la première Convention Territoriale Globale :

une démarche innovante pour coordonner les services aux familles

 

Suite au classique contrat enfance/jeunesse, dès octobre 2016, la CAF du LOT  et Cauvaldor ont décidé d’aller plus loin en s’engageant dans l’élaboration d’une Convention Territoriale Globale (CTG). Cette forme de contractualisation vise à renforcer la coordination et la complémentarité des actions conduites dans le domaine plus étendu des services aux familles.

Après une étape de diagnostic partagé, 15 ateliers thématiques ont réuni 50 participants de divers organismes sociaux et des élus. La réflexion a abouti à l’élaboration d’un plan d’actions qui vise à apporter des réponses aux problématiques révélées par le diagnostic. Objectifs structurent ce plan d’actions :

  • Aider les familles à concilier vie familiale, vie professionnelle et vie sociale.
  • Structurer l’offre d’accueil enfance-jeunesse et soutenir la fonction parentale.
  • Favoriser l’intégration sociale des familles dans leur environnent.
  • Favoriser des conditions de logement de qualité pour les familles.

Après validation par le Conseil Communautaire, la Convention Territoriale Globale a été signée en janvier 2018. Elle doit permettre d’adapter et de développer les actions pour mieux répondre aux besoins de familles du territoire.                                                                                                                                

Cauvaldor a été la première collectivité lotoise à s’engager dans cette démarche.

 

 

 

 

 

  • Le schéma de Cohérence Territoriale  (SCOT)

 

En séance du 21 décembre 2017, le Conseil Communautaire a approuvé le SCOT, tel que projeté dans le Document d’Orientation et d’Objectifs de décembre 2016.

Ce document se résume à 14 objectifs répartis autour des 4 axes du projet d’aménagement :

 

  1. L’environnement, une ressource, un patrimoine au cœur du projet.

 

 • Un projet urbain conjugué à la protection de la biodiversité.                                                                                   

• L’eau, une ressource, un patrimoine à préserver.                                                                                                    

•La préservation du patrimoine paysager.                                                                                                         

•Promouvoir la création du patrimoine de demain.

  1. L’économie, indispensable atout d’un développement équilibré.

 

• L’agriculture, ressource.                                                                                                                                            

•Assurer le développement économique du territoire et l’activité artisanale.                                                               

• Développer une stratégie commerciale ; affirmation de centralités commerciales.        

                             

•Poursuivre le développement touristique.

  1. Structuration du territoire : résultat et moyen d’un développement équilibré.

 

D’un projet d’habitat à un projet d’habiter.                                                                                                                       

• Développer une offre d’équipements pertinente et adaptée.                                                                                       

• Développer un réseau d’infrastructures cohérent.

  1. Agir contre le changement climatique et porter la transition énergétique.

 

• Faire du SCOT la  base de connaissance et de programmation  des actions pour porter ces enjeux.                                                                                                                                                            

  •Viser l’autonomie du territoire par la transition énergétique.                                                                                 

 • Mettre en œuvre un plan territorial d’adaptation aux effets du changement climatique.                                                                                


 

 

 

  • Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal  et son volet Habitat.  (PLUI-H)

 

Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal doit être compatible avec le SCOT. Il viendra traduire de manière opérationnelle, à l’échelle de la parcelle, les orientations du SCOT. Le volet Habitat que les élus ont choisi  de lui intégrer  doit répondre aux enjeux en la matière sur le territoire.

Ce PLUI-H permettra de coordonner les politiques d’urbanisme sur l’ensemble des 79 communes. Il devrait être abouti  fin 2018.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© MAIRIE DE LATOUILLE-LENTILLAC